img haut parcours

Chateau Fort

 

pt-parchemin   
Note Historique : Château fort
Domaine public

Prés de l'Eglise, un château médiéval assez important a existé à Beuvry ; au début du XIIIème siècle, la seigneurie appartint à Philippe Auguste ; elle passa ensuite à Robert d'Artois, le second fils de Louis VIII, et elle demeura dans cette famille pendant plus de 2 siècles.

PhilippeAuguste
Philippe-Auguste

Le château, pour l'essentiel devait appartenir au XIVème siècle ; en 1306 on y avait achevé 2 tours, puis on avait refait 2 portes et 1 porche. Dix ans plus tard, les défenses avaient été restaurées, notamment, on avait travaillé au pont-levis, qui regardait vers la ville.

En 1323, on avait procédé à des travaux à 3 tours, dont l'une comportait une chapelle. Il devait s'agir d'une construction quadrangulaire, dont chaque angle était marqué par une tour, deux autres tourelles devaient encadrer la porte principale (les murs de ces tours atteignaient 9 pieds en certains endroits).

philippelebon
Philippe le Bon

A l'intérieur de la cour se dressait un corps de maison en manière de donjon garni de 4 tourelles et une grande salle à 2 cheminées. Deux fossés profonds entouraient cette forteresse.

Au XIVème siècle, le château est décrit de la façon suivante :

  • Brèteche sur le pont,
  • Vieille chapelle, cuisine, grande salle,
  • Un haut donjon avec grenier, chanbre haute sur donjon au dessus de celle du châtelain (le seigneur résidait rarement au château, le châtelain était celui qui gardait le château pour le seigneur),
  • Des étables à chevaux,
  • Maison du vivier pour la pêcherie.


Bonne d'Artois, par mariage, l'apporta à Philippe le Bon. Il passa ensuite au grand Bâtard de Bourgogne et à ses descendants ; en 1450 le Duc de Bourgogne fait don de la seigneurie de Beuvry ainsi que celle de Choques à Antoine le grand Bâtard, à cette occasion la description du château est faite de la façon suivante :

  • Il est au carré sur 20 ares sans les fossés,
  • La porte de devant avec le pont levis, sans tour,
  • La porte de derrière avec 2 bonnes tours plus 6 bonnes tours, les murs de 9 pieds des tours en certains endroits,
  • Les murailles sur lesquelles on va autour de la forteresse (chemins de ronde),
  • Une grosse tour découverte ou il pleut sur la voûte,
  • Un corps de maison en manière de donjon garnis de 4 tourelles, une grande salle à 2 cheminées,
  • Pas de basse cour.

Le 23 Novembre 1450 l'inventaire suivant est dressé :

  • 21 couleuvrines de fer
  • 7 arbalètes
  • 4 quindas
  • 2 engins de bois de peu de valeur
  • fers pour prisonniers

Au XVIème siècle, le château revint à la famille de Horne, puis à celle de Henin-Liétard, par les 2 mariages d'Anne de Bourgogne.
La forteresse fut rasée et remplacée par un château plus moderne en 1741-1743, érigé par les nouveaux propriétaires :les Ghistelles. C’est là que le prince de Ghistelle recevra en 1784 les frères Robert aérostiers, partis le matin de Paris. Il fit ériger une stèle pour commémorer l’évènement.

S’il ne reste plus du château des de Ghistelle que la partie occupée par la bibliothèque située en bas de la place ; celle-ci donne une idée de l’importance que devait avoir les bâtiments à l’époque.

p1 Bibliotheque

 

Sources documentaires      
  • Le guide des châteaux de France / Pas-de-Calais / Editions Hermé 1986/ Page 32
  • DHA Pas-de-Calais, Béthune, I p. 244
  • Richard, Mahaut d'Artois, pp 273,274
  • Masse, rapport de 1729 dans MCD des MH du Pas-de-Calais, I, 1893, p. 273
  • Informations fournies par le docteur Bourgeois d'après ses recherches effectuées aux archives du Nord (archives du Nord car la seigneurie de Beuvry a longtemps appartenue aux Ducs de Bourgogne)
         

bordure basse

  • Mise à Jour: vendredi 11 mai 2018, 18:35:44.
facedebouc0